Angélique algues et insectes 2016 sculpture

Angélique

Algues et insectes (1/6), 2016

résine acrylique/acrylic resin

45 x 32 cm

Michael Bastow Nelly pastel 2016 drawing dessin

Michael Bastow

Nelly, 2016

pastel sur papier/pastel on paper

70 x 102 cm

Sergio Ceccotti Violoncello e piano forte 1985 painting peinture

Sergio Ceccotti

Violoncello e piano forte, 1985

huile sur toile/oil on canvas

65 x 80 cm

Demiak Florence 2014 sculpture

Demiak

Florence, 2014

bois, fer, conserve, peinture à l'huile/wood, tin can, oil paint

20 x 18 x 18 cm

Monique de Roux Nature morte jaune et rose 2014 pastel drawing dessin

Monique de Roux

Nature morte jaune et rose, 2014

pastel sur toile/pastel on canvas

81 x 100 cm

Pierre Lamalattie De toute façon elle en avait marre de ce job pourri toujours en déplacement 2016 painting peinture

Pierre Lamalattie

De toute façon, elle en avait marre de ce job pourri, toujours en déplacement, 2016

acrylique et huile sur toile/acrylic and oil on canvas

114 x 146 cm

Ray Richardson From the streets of South East London 2012 painting peinture

Ray Richardson

From the Streets of South East London, 2012

huile sur toile/oil on linen

112 x 112 cm

Francine Van Hove La petite lampe 1930 2008 painting peinture

Francine Van Hove

La petite lampe 1930, 2008

huile sur toile/oil on canvas

54 x 81 cm

Still life - Style of life

24Beaubourg, Paris

17 mars - 2 avril 2016

Le 24Beaubourg est heureux de donner carte blanche à Jean-Marie Oger. Pour fêter le premier anniversaire de son activité, il propose "Still life - Style of life", une exposition collective axée autour de l’idée de nature morte et des modes de vie, réunissant des œuvres d’Angélique, Michael Bastow, Sergio Ceccotti, Demiak, Monique de Roux, Pierre Lamalattie, Ray Richardson et Francine Van Hove.

 

Still life. Dans une société de surconsommation où chaque objet se doit d’être porteur de bien-être, ce genre séculaire rappelle l’état transitoire de la nature et l’inanité des techniques élaborées pour contourner leur péremption, à l’instar des compositions de fruits de Monique de Roux ou des nourritures du futur d’Angélique. Par extension sémantique, nature morte peut désigner un environnement ravagé par une catastrophe. Cette idée sous-tend les œuvres de l’artiste néerlandais Demiak, exposé pour la première fois à Paris. Ses paysages vides de toute présence humaine et ses sculptures de maisons dévastées par des catastrophes naturelles relèvent du sous-genre de la vanité, attachée non plus à quelque objet inanimé mais à la planète dans son intégralité.

 

Style of life fait écho à la notion élaborée par Alfred Adler (1870-1937), définie comme un mécanisme de règles et de conduites developpé par un individu pour faire face au monde extérieur. Le style de vie reflète les valeurs, les attitudes et les visions du monde d’un individu. A travers le prisme des peintres, cela se traduit par une mise à nue des obsessions et des tentatives pour répondre au désordre de la vie contemporaine : Michael Bastow et la contemplation du corps féminin, Sergio Ceccotti et l’angoisse métropolitaine, Pierre Lamalattie et l’aliénation de l’individu par le travail, Ray Richardson et la reconstruction cinématographique de soi, Francine Van Hove et la délectation à jouir des instants improductifs de l’existence.

          

The 24Beaubourg is very pleased to give carte blanche to Jean-Marie Oger. Celebrating his first anniversary, he presents “Still life - Style of life”, a group show including Angélique, Michael Bastow, Sergio Ceccotti, Demiak, Monique de Roux, Pierre Lamalattie, Ray Richardson and Francine Van Hove.

 

Still life. In a consumer society in which every object has to produce a greater well-being, the genre of still life reminds the transitory state of nature and the futility of processes to circumvent their expiry. Like the fruit compositions by Monique de Roux or the future foods by Angélique. By extension, still life can indicate an environment ravaged by disasters. This idea underlies the work of Dutch artist Demiak, exhibited for the first time in Paris. His painted landscapes and sculptures of houses destroyed by hurricanes are some kind of "memento mori" of our civilization.

 

Style of life. It echoes the notion elaborated by Alfred Adler (1870-1937), defined like a behavioral mechanism developed by an individual to face up to the external world. The style of life reflects his values, attitudes and worldview. Through the prism of painters, it comes out as an unveiling of obsession and an attempt to respond to the disorder of contemporary life: Michael Bastow and the contemplation of feminine body, Sergio Ceccotti and the metropolitan anxiety, Pierre Lamalattie and the alienation at work, Ray Richardson and the cinematographic self-reconstruction, Francine Van Hove and the delectation to enjoy unproductive moments of life.

 

"Still life - Style of life"

17 mars - 2 avril 2016

Vernissage/Opening : 17 mars, 18h00-21h00

 

24Beaubourg

24, rue Beaubourg 75003 Paris

Mardi - Samedi, 11h00-19h00

Selected Press

Le Parisien Magazine Tanneguy de Kerpoisson

Avec cette œuvre très réaliste, la sculptrice française Angélique (née en 1957) recompose, à sa façon, le panier de la "ménagère de moins de 50 ans", cible des publicitaires.

Jeunes critiques d'art Horya Makhlouf

Les œuvres exposées dans "Still Life – Style of Life" tiennent le pari d’allier une pratique artistique dont les avants-gardes n’ont cessé de clamer l’essoufflement et un ancrage dans le réel le plus contemporain.

Widewalls Odda Nerdrum

How and to what extent did the consumption society lead to changes in art? And how did the genre of contemporary still life in the art suffer under these circumstances? These are just some of the issues that private art dealer, Jean-Marie Oger, dealt with organizing a group show entitled Still life – Style of Life.

Valeurs Actuelles Valérie Collet

Sur le thème de la nature morte à interpréter dans tous les sens du terme, il a réuni un beau florilège d’artistes. A découvrir.

Artension

Pas banal ! Le galeriste J.-M. Oger se pose ici en authentique commissaire d’exposition. Original et pertinent.

Beaux Arts Magazine Stéphanie Pioda

Mais comment rendre contemporain ce thème? C’est le défi qu’a relevé le marchand Jean-Marie Oger, à qui la galerie a donné carte blanche.